Rat Queens, Vol. 2: The Far Reaching tentacles of N’Rygoth TP

« Rat Queens, put the sexy back in large wholesale slaughter »

Editeur : Image comics

Date de sortie :  6 Mai 2015 aux USA

Auteurs :

  • écrit par Kurtis J Wiebe
  • dessiné par Roc Upchurch & Stjepan Sejic

Fiche Image Comics

Prix : 14,99$ (Paperback en anglais)

Particularités :

  • Version Anglaise uniquement
  • #1 New York Timesbestseller
  • Best New Series 2013 – IGN.com
  • Vainqueur du GLAAD Media Award du « Comics exceptionnel »
  • Unanimement acclamé par les critiques

Apres une bataille ayant entraîné la destruction partielle du mur d’enceinte de la ville et une fête célébrant la victoire de nos Rat chargée en drogue, alcool et diverses autres substances, le petit groupe se réveille sur Palisade pour une journée qui s’annonce pleine de surprise.

C’est donc la suite du premier volume, il regroupe les numéros #6 à #10. On découvre dans ce volume la suite directe et le dénouement des aventures du premier numéro, on ne se languira donc pas plus longtemps de la fin de cette série d’assassinats. Ce n’est bien-sûr pas la fin du comics et on sait déjà que le troisième volume sera sûrement plus centré sur Hannah. Mais parlons de ce tome !

1/3 du livre est consacré au background de Violet et d’Hannah, ce qui est vraiment appréciable. On y apprend donc les origines de Violet, son sang royal, pourquoi elle est devenue chasseuse de prime et quels sont ses problèmes. Celui d’Hannah est complètement différent est tout autant intéressant. On y découvre sa vie avec ses parents et les rencontres qui changeront sa vie.

Toujours dans l’esprit du premier c’est un cocktail détonnant d’humour vaseux, de drogue et de sang. Un véritable bain de sang. C’est délirant, toujours très drôle. L’histoire est rythmée entre humour et drame, la formule magique du premier volume fonctionne toujours aussi bien !

Les dessins de Mr. Upchurch sont toujours aussi jolis. Les expressions du visages toujours aussi hilarantes et en parfaite adéquation avec les dialogues. Ce livre est beaucoup plus sombre au niveau de l’ambiance, des lieux et du temps (une bonne partie de l’histoire se déroule dans un univers sombre, en fin de journée/durant la nuit).  La retranscription est vraiment bien faite.